Leaders diversité - Logo

À propos

Argumentaire en faveur de la diversité

Leaders Diversité est un groupement de personnes concernées et engagées dans la diversité culturelle en emploi et en affaires au sein des entreprises et organisations.

La mission est de:

  • promouvoir la gestion de la diversité spécifiquement au niveau des personnes issues de l’immigration, 
  • favoriser la mobilisation et l’échange entre les employeurs et les gens d’affaires en vue de l’amélioration continue des pratiques d’inclusion,
  • amener les entreprises à passer à l’action.

Clientèles ciblées :

  • Les chefs d’entreprise
  • Les gestionnaires en entreprise
  • Les associations d’employeurs et ordres professionnels en lien avec les entreprise

Un accent particulier est donné aux entrepreneurs et les gestionnaires en région.

Recourir aux immigrants, une démarche incontournable!

Durant la décennie 2007-2017, au Québec

  • Plus d’un million de travailleurs vont atteindre l’âge de la retraite et il devrait se créer 313 000 emplois.
  • Nous aurons donc besoin de recruter environ 1,3 million de personnes, alors que seulement 259 000 nouvelles personnes (essentiellement des jeunes) vont se joindre à la population active;
  • Plus d’un million de travailleurs vont atteindre l’âge de la retraite et il devrait se créer 313 000 emplois.
  • Nous aurons donc besoin de recruter environ 1,3 million de personnes, alors que seulement 259 000 nouvelles personnes (essentiellement des jeunes)  vont se joindre à la population active;
  • Même en réalisant d’importants gains de productivité et en mettant en place des mesures fortement incitatives pour convaincre les travailleurs de retarder de quelques années leur départ à la retraite, il va nous manquer des centaines de milliers de cerveaux et des bras pour faire fonctionner notre économie, pour assurer les services à la population et pour créer de la richesse.
  • Justement! Durant cette décennie, le Québec devrait accueillir quelque 500 000 immigrants. Plus de 60 % de ces nouveaux citoyens viendront au Québec pour travailler.
  • Dans plusieurs régions, la diminution du taux de natalité, combinée à l'augmentation du vieillissement de la population et du taux de mortalité, crée une pénurie de main-d’œuvre, d'où la nécessité d’un apport en main-d'œuvre immigrante pour la survie des entreprises.
  • Sans être la seule solution au problème colossal des pénuries de main-d’œuvre, les immigrants vont constituer un important bassin de travailleurs et d’entrepreneurs potentiels.  Le recours à la main-d’œuvre immigrante est incontournable!

 Les immigrants, une multitude et une diversité de talents

  • Le Québec accueille plus de 50 000 immigrants par année. Le gouvernement du Québec en sélectionne environ 60 % sur la base de leurs compétences applicables dans l’économie du Québec. Les autres immigrants sont des réfugiés ou des personnes accueillies dans un objectif de réunification familiale.
  • Les immigrants possèdent les compétences et les expériences les plus diverses. Ils ont, pour la plupart, une formation de haut niveau et ont travaillé dans leur domaine de spécialité.
  • Les employeurs peuvent trouver chez les immigrants déjà reçus au Québec ou en attente de statut des candidats capables d’occuper une très grande variété d’emplois, depuis les travailleurs manuels jusqu’aux professionnels de la haute technologie, en passant par la vaste gamme des emplois semi spécialisés et spécialisés.  
  • L’immigration contribue donc à élargir significativement le bassin de main-d’œuvre disponible.
  • Les immigrants ont un profond désir d’accéder à un emploi, de contribuer par leur travail à la prospérité de la société d’accueil et d’acquérir l’indépendance financière pour eux et leur famille.
  • Les immigrants viennent ici pour réussir leur parcours professionnel et n'ont pas peur de relever des défis
  • Un grand nombre d’employeurs ont été impressionnés par les compétences et la motivation des travailleurs issus de l’immigration qu’ils ont embauchés. Il serait surprenant qu’une entreprise ne puisse pas trouver, dans le bassin de main-d’œuvre immigrante, le spécialiste, le technicien ou l’ouvrier qu’il cherche. Vérifiez pour voir !

 Diversité, exportation et mondialisation

  • La croissance des PME passe, dans une forte proportion de cas, par l’exportation.
  • Exporter, c’est s’investir sur des marchés nouveaux, c’est faire affaire avec des clients qui ont généralement une culture différente de la nôtre. 
  • La mondialisation conduit inévitablement à ce brassage des cultures qu’il faut apprivoiser pour en tirer profit dans le développement des affaires.
  • La présence, au sein des équipes d’une PME, de travailleurs provenant d’autres pays s’est maintes fois avérée hautement bénéfique, notamment dans les phases critiques du développement de nouveaux marchés. Plusieurs travailleurs immigrants ont, pour le compte de leur employeur, ouvert la porte de ces marchés dans leur pays d’origine.
  • Les travailleurs de diverses origines contribuent à réduire l’incertitude liée à la mondialisation des marchés d’une entreprise.
  • Un employeur qui a su intégrer des travailleurs immigrants et développer des habiletés dans les relations interculturelles a beaucoup plus de facilité lors de l’assignation de certains employés à l’étranger. 

 Diversité et innovation

  • De nombreuses études ont démontré que les équipes diversifiées sont plus productives que les équipes homogènes,  parce qu’elles sont généralement plus innovantes.
  • L’innovation est nourrie par la différence, par la diversité des points de vue et des personnalités.
  • L’intégration de travailleurs ayant vécu à l’étranger des expériences différentes, ayant été confrontés à d’autres défis, permet d’envisager autrement certains problèmes et d’innover dans les solutions avancées. L’expression des diverses visions accroît le potentiel d’innovation.
  • Les entreprises qui s’ouvrent à la diversité accroissent leur capacité d’attirer et de garder des gens de talents, ce qui, dans un contexte de raréfaction de la main-d’œuvre qualifiée, devient un avantage concurrentiel non négligeable.

La gestion de la diversité

  • Il s’agit de dépasser le constat « manque de qualifications des immigrants », « mauvais appariement entre l’offre et la demande » pour justifier de ne pas embaucher des immigrants. Il faut réaliser que certains préjugés persistent encore dans les entreprises, préjugés ancrés dans la culture organisationnelle et qui constituent un frein à l’embauche d’une main d’œuvre immigrante. 
  • La diversité ça se gère! Les entreprises peuvent d’ailleurs faire appel à des ressources spécialisées du ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles  et de plusieurs organisations privées ou communautaires qui se sont spécialisées dans l’accompagnement des entreprises en matière de gestion de la diversité.
  • Presque tous les employeurs composent déjà avec la diversité. Les employés diffèrent par l’âge, le sexe, l’origine familiale, le comportement et la qualification. La diversité est une réalité de gestion.
  • Les salariés d’origine immigrante ajoutent à la diversité. Ils ne la créent pas. Ce sont des employés à qui on demande une prestation de travail dans un cadre défini et qui ont aussi des attentes.
  • Il y a, dépendant de l’origine du travailleur immigrant et de son parcours personnel et professionnel, des particularités auxquelles il faut porter attention, mais en appliquant somme toute les règles de bonne gestion propres à tout employeur. 

Urgence d'agir maintenant pour la prospérité économique du Québec

Il est important de comprendre que pendant que le gouvernement recrute à l'international, et qu'on vend les mérites du Québec et du Canada, tout immigrant sur le chômage (bien recruté ou non par le Ministère de l’immigration et des communautés culturelles pour répondre aux besoins du marché du travail) peut envoyer un message contradictoire à son réseau, faisant référence au fait de ne pas venir au Québec car il pourrait se retrouver au chômage.

Aujourd'hui, chaque gestionnaire qui a le choix de recruter un québécois de longue date ou un immigrant peut être tenté de choisir la facilité ou ce qui semble être le moins compliqué ou qui fait craindre le moins!

Ce faisant, si on ne choisit pas rationnellement en fonction de la compétence requise pour notre organisation, nous risquons d'encourager de futurs immigrants à choisir une autre province, un autre pays et lorsque le besoin sera vraiment criant car nous n'aurons plus le choix ... dans quelques années, les immigrants qualifiés recherchés ne seront plus au rendez-vous!

Leaders diversité pour la prospérité du Québec!

Note : Les données ont été mises à jour en 2010 et proviennent de sources variées.